Qui sommes-nous ?
Théodore Raymond
Appeaux fait dans une coquille d'escargot
Un appeaux fait dans une coquille d'escargot

Théodore Raymond
Historique du fondateur de l’industrie des appeaux

Théodore Raymond, fondateur de l’industrie des appeaux, a réalisé ses premières productions au début de l’année 1868, il avait juste 17 ans. Cette production confidentielle de prototypes était extrêmement réduite ; Théodore passait la plus grande partie de son temps à chercher de nouveaux appeaux et à perfectionner ses instruments, laissant à plus tard la fabrication proprement dite.

Les tous premiers appeaux se fabriquaient avec des moyens modestes, aujourd’hui inimaginables : des noyaux d’olive ou de cerise, des petits bouts de bois provenant de pommes de pin, ou d’écorce de pin, des extrémités de plumes d’oie ou de poule, de ridicules morceaux de fer en fil ou pas. L’ensemble était assemblé avec de la résine. Certains appeaux n’étaient qu’une vieille maison d’escargot dans laquelle on creusait un petit trou bien rond, renforcé par du sparadrap. D’autres fois encore, un simple bout de roseau bien taillé, muni d’un trou et d’un sorte de anche bien lovée, et voilà l’appeau !

Tous ces objets aux composants naturels glanés dans la campagne avaient un défaut bien sympathique, ils étaient vivants, un peu trop sensibles, à la moindre pluie, à l’approche d’une grande chaleur, dès que le temps variait, ils ne voulaient plus fonctionner. Souvent aussi, l’humidité dégagée par la bouche les rendait vite inutilisables.

Un ancien et un nouvel appeau de Perdrix
Un ancien et un nouvel appeau de Pipit
un ancien et un nouvel appeau de Courlis
Les utilisateurs d'appeaux
  • Photographe animalier
  • Documentariste et vidéaste animalier
  • Preneur de son
  • Les musiciens
  • Ornithologue
  • Bruiteur de cinéma
  • Amateur de la faune
  • Centre médicalisé (pour des enfants rencontrant des problèmes de mémorisation)
  • Les chasseurs (Attention l’appeau n’est pas autorisé partout, renseignez-vous auprès de votre Fédération de chasse)

Avant d’utiliser un appeau, bien connaître le chant des oiseaux.
On à déjà vu des oiseaux tomber de l’arbre sur le dos, et mourir de rire devant un novice utilisant un appeau.

La fabrication

Pour créer un appeau il faut d’abord observer l’animal dans son milieu naturel, comprendre ses cris quand il est plaintif, agressif. Au moment de l’accouplement, il faut écouter les sons de l’animal voir si la femelle attire le mâle où le contraire et enregistrer dans sa tête (et non sur un enregistreur) les cris de l’animal ou de l’oiseau qui attire l’autre.

Quand le son et bien mémorisé dans sa tête, on recherche la forme qui paraît être la mieux adaptée à pouvoir reproduire ce son.

Ensuite on passe à la phase de création de l’outillage (outils qui vont permettre la création de l’appeau). Cette mise au point peut durer des années, avant d’obtenir « Le certificat d’aptitude de la Maison Raymond » (c’est pas pour rien qu’ils sont numéro 1).

Ensuite, lorsque l’outillage est prêt, que les tests d’usage ont été plusieurs fois validés on passe à la fabrication artisanale des appeaux. Ceux-ci seront plusieurs fois contrôlés pendant leur fabrication et juste avant la vente, chaque appeau est contrôlé manuellement.

Fabrication appeaux
Fabrication appeaux
Fabrication appeaux
Fabrication appeaux